AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La plus grande folie jamais faite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
William99



Messages : 3
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: La plus grande folie jamais faite   Dim 3 Sep - 16:45

Bonjour tout le monde,

Je ne sais pas si vous êtes d'accord avec moi mais une vie sans défi et risque
ne vaut pas la peine d'être vécue. Quelle est la chose la plus folle que vous
ayez jamais faite ou le plus grand risque que vous ayez jamais pris?

J'ai déjà donné $200 à un sans-abris.

Voici des casse-cou sur roues, incroyable!
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Messages : 750
Date d'inscription : 10/01/2016
Age : 51
Localisation : Cantal, sur un volcan

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Lun 4 Sep - 6:01

du bodysurf avec des vagues de 6-7m lors du passage d'un cyclone à proximité ... idiot mais jouissif au possible
edit : je suis un mytho, j'ai appelé un pote qui était avec moi et pour les vagues elles faisaient 3-4m ce qui est déjà honorable, mais toujours suicidaire..
Revenir en haut Aller en bas
charlie



Messages : 2466
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 60
Localisation : SO

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Mer 13 Sep - 16:10

faut déjà savoir si c'est une folie conne ou intelligente ...

des connes , j'en ai à la pelle pour toi ...
des intelligentes ... peut-être une ou deux
Revenir en haut Aller en bas
William78

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : 78 & 58

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Mer 13 Sep - 16:13

La folie échappe par définition à tout rationnel. Une seule en ce qui me concerne, mais récupérée par la SNSM. Autrement, je ne serai pas là pour le relater.
Revenir en haut Aller en bas
charlie



Messages : 2466
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 60
Localisation : SO

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Mer 13 Sep - 16:19

pas d'accord avec toi
la notion folie telle que présentée ne me fait pas penser à la folie en tant qu'irrationalité ...
et c'est juger par qui d'abord ?
est-ce que risquer sa vie est un acte fou ?
est-ce que mettre la vie d'autrui en danger est un acte fou ?
est-ce que faire un truc dingue sans risquer la vie de personne est un acte fou ?
j'ai fait le troisième ; c'est mon number one et matthieu a les photos
bonsoir mr will
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Messages : 750
Date d'inscription : 10/01/2016
Age : 51
Localisation : Cantal, sur un volcan

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Mer 13 Sep - 17:11

charlie a écrit:
faut déjà savoir si c'est une folie conne ou intelligente ...

des connes , j'en ai à la pelle pour toi ...
des intelligentes ... peut-être une ou deux
lol (spéciale dédicace "pour toi")
donc tu reviens de tes vacances pour prouver que tu es toujours aussi acerbe? je suis ravi d'en faire l'ouverture..
Surtout n'hésite pas à continuer, c'est très amusant (fun, quoi pour le djeuns) et j'en profite.

Géraud
grosses bises très affectueuses ... si!si!
profitons de ton retour (~~)
Géraud

Revenir en haut Aller en bas
William78

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : 78 & 58

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Mer 13 Sep - 19:24

On va s'épargner le débat sémantique, mais folie est synonyme de non-sens, partant, chacun fait ce qu'il lui plaît. Le juge de paix, c'est la loi ou le cimetière, dans certains cas les deux.
Et ici il tombe des cordes depuis ce matin sans discontinuer, on se croirait sous les tropiques...


Dernière édition par William78 le Jeu 14 Sep - 5:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mattera91

avatar

Messages : 5957
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 60
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Jeu 14 Sep - 3:53

quel sujet!!

Si je parle sur ce sujet, ça va VRAIMENT vous choquer! Twisted Evil

Allez, au hasard!

1) j'avais un vrai problème avec le vertige de la hauteur en étant ado, je me sentais déjà pétrifié en montant sur un tabouret. Une simple petite échelle, c'était un véritable cauchemar de trouille dès la 3ème marche pour moi! J'ai voulu traiter ça rapidement, à 18 ans, j'ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancé un gros défit: m'engager volontaire dans les paras pour vaincre cette peur viscérale depuis l'enfance......

Après un entraînement intensif,  j'ai fini avec mon brevet militaire avec des séances uniquement de sauts, rappelé après plusieurs mois pour effectuer des sauts spécifiques (de nuit par exemple, et sur terrain gelé). Ils m'ont même proposé ENSUITE l'engagement au vu de mon pédigrée 100% positif, mais j'ai décliné car ma mission personnelle était accomplie, et ce n'était pas une vocation au départ...

2) On monte d'un cran, mais là, dans le domaine de la connerie d'ado, avec la découverte de la chimie qui a débouchée en exercice pratique sur la fabrication artisanale d'explosifs de plus en plus dangereux en augmentant progressivement les doses, avant que mon père ne s'en aperçoive et me fiche la raclée de ma vie.

Au début, on s'amusait juste avec des pétards à mèches dans les boîtes au lettres, comme les mômes de ces âges, puis ensuite il a fallut qu'on monte en puissance avec des produits encore en vente libre à l'époque, dont je tairais le nom. On a quand même fini par faire tomber un mur épais en pierre meulière sur plusieurs mètres, à expulser dans les hauteurs des fourmilières en faisant des cratères d'un mètre de profondeur dans du terrain vague, et, à l'air libre, à pulvériser des tubes métalliques creux en manquant de se faire décapiter par les bouts de métal déchiqueté propulsés latéralement en projectile à 1 m de hauteur, avec des déflagrations dignes du passage du mur du son d'un avion en proximité. Twisted Evil   lol!

Le quartier était complètement "ameuté" ce jour là, car les pétards à mèches, même les plus gros, totalement inoffensifs en comparaison, étaient juste des "amorceurs" permettant juste de nous éloigner avant de passer aux choses sérieuses,  et c'est là que mon père nous était tombé dessus, car on nous entendait à des km de distance quand l'explosion était à l'air libre..

3) un cran supplémentaire dans la connerie, si! si! ça existe!! Twisted Evil Mon record absolu de dépassement de vitesse autorisée en bagnole, dans une ligne droite de zone urbaine avec ma bagnole qui accélère correctement (de nuit je précise), c'est 180km/h pour une limitation de 50 km/h, soit 3,5 fois plus que la limite autorisée. On doit être quand même dans une catégorie record, là Twisted Evil [url=\

Il va de soi que c'est une époque révolue, mais j'avais le pied vraiment lourd il fut une époque, avant la multiplication des radars, et me faire prendre en vitesse de croisière constante à 185 km/h retenus pour une limitation à 110 sur une voie rapide, était d'une banalité affligeante pour moi, puisqu'il m'était arrivé de traverser toute la France du Nord au sud en un peu moins de 5 h sur autoroute déserte, de nuit, avec une 205 GTI munie de phares longue portée à 200/km/h en vitesse de croisière sur toute la durée du trajet..(800 km quand même)

Exploit devenu totalement impossible aujourd'hui si on ne veut pas se retrouver à -150 points sur son permis en arrivant No

_________________
Que dire de plus, je suis connu comme le loup blanc maintenant :D

JBL EVEREST DD55000-JBL L300-JBL L150A


Dernière édition par mattera91 le Jeu 14 Sep - 9:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Messages : 750
Date d'inscription : 10/01/2016
Age : 51
Localisation : Cantal, sur un volcan

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Jeu 14 Sep - 8:59

pour le 1/ j'ai fait comme toi mais j'ai toujours le vertige... c'est la notion de perspective (être rattaché au sol avec la vision de l'abîme en dessous) qui continue à me bloquer... suspendu à un parapluie c'est une autre sensation, assez sympa quand même avant de crapahuter sac au dos c'était considéré comme un moment de détente (pour moi).
pour les 2/ et 3/ que dire... t'est fêlé ^^
a+
Géraud
Revenir en haut Aller en bas
mattera91

avatar

Messages : 5957
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 60
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Jeu 14 Sep - 9:48

Géraud a écrit:
pour le 1/ j'ai fait comme toi mais j'ai toujours le vertige... c'est la notion de perspective (être rattaché au sol avec la vision de l'abîme en dessous) qui continue à me bloquer... suspendu à un parapluie c'est une autre sensation, assez sympa quand même avant de crapahuter sac au dos c'était considéré comme un moment de détente (pour moi).
pour les 2/ et 3/ que dire... t'est fêlé ^^
a+
Géraud

-Pour le 1, il y a des règles de base à éviter absolument quand on débute, je l'ai appris sur le tas:

-A) ne jamais vouloir regarder ses pieds et surtout pas le sol en même temps lorsqu'on arrive sur le pas de la porte. De nuit, contrairement à ce qu'on pourrait penser, c'est encore plus facile de quitter l'avion car on a vraiment aucune notion de la hauteur, même si ensuite on se sait pas trop où et surtout QUAND on va se poser exactement  No

-B) se lancer franchement sans la moindre hésitation lorsqu'on arrive sur le seuil de la porte pour bien se dégager de la carlingue, surtout que pour tous les sauts que j'ai pu faire, à bord de "l’enclume" qu'étaient les NORATLAS de l'armée (aujourd'hui réformés), on sortait alternativement en latéral de chaque côté juste derrière les hélices à une vitesse minimum proche de 300 km/h, à la limite du décrochage (le pilote ralentissait jusqu'à déclencher l'alerte parfois, mais cette "enclume" ne pouvait pas ralentir plus.. No !) et que, passer d'un seul coup à l'extérieur vous faisait partir à l'horizontal, bien avant de plonger vers le bas, avec un choc d'air terrible donnant la sensation qu'on devient juste une feuille de papier emportée par le vent Twisted Evil

Cette "surprise" est tellement traumatisante (la moto à plus de 200 à l'heure est juste une "douceur" à côté d'un tel choc de catapulte), qu'il faut vraiment l'avoir vécu personnellement pour savoir ce que peut être ce ressenti. On prenait un tel choc "physique" mais aussi psychique la première fois que les instructeurs vous recollaient aussitôt dans l'avion dès l'atterrissage pour effectuer un second saut immédiat afin de ne pas laisser au cerveau la possibilité de se braquer par des paniques par la suite..

Je n'ai pas eu l'expérience du gros TRANSAL (saut par l'arrière), mais les instructeurs disaient que c'était beaucoup plus "cool" avec cet effet de choc de propulsion évidemment beaucoup plus diminué en sortant par une trappe situé loin de la propulsion de l'appareil....En tous cas, je peux te dire, que tu as vraiment "le choc de ta vie" côté physique, j'ai pratiqué de la plongée sous-marine, du kart, bien d'autres pratiques à sensations diverses, je n'ai jamais ré-approché par la suite de telles sensations physiques....

A l'armée, c'était à la portée de tout le monde, en étant volontaire, avec juste un peu de bonne volonté au départ, car les formateurs étaient au top durant les entraînements et ils savaient vraiment vous "conditionner" à cette pratique, tant physiquement que mentalement (car les deux comptent). Sur 300 gus qu'on était lors de ma formation, il n'y en a qu'un seul qui n'a pas su résister à la panique avant un saut (blanc, décomposé, vomissant ses tripes dans le fond de l'avion), et je peux vous dire que ça fout plus la trouille que le saut en lui-même. Twisted Evil La légende qui disait que pour ceux qui ne tiennent pas, ils étaient balancés quand même de force, c'était complètement faux, car les instructeurs étaient à ses côtés, aux petits soins, et il n'avait pas été puni non plus, simplement renvoyé chez lui pour une insertion dans une branche de l'armée par la suite..

-Pour les 2 et 3, je plussoie, mais je me suis beaucoup calmé depuis, du moins, en bagnole (en plus, ça coûte moins cher en carburant), parce-que, pour le goût des expériences fumeuses avec les explosifs, ça m'a toujours, comment dire... "titillé" (pas pour nuire à quiconque, juste pour en voir les effets..) . J'aurais du bosser chez  les tunneliers de la grande époque qui perçaient les montagnes, moi...

-Je vais ressortir mon train électrique en HO, c'est moins dangereux... Twisted Evil

_________________
Que dire de plus, je suis connu comme le loup blanc maintenant :D

JBL EVEREST DD55000-JBL L300-JBL L150A
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Messages : 750
Date d'inscription : 10/01/2016
Age : 51
Localisation : Cantal, sur un volcan

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Jeu 14 Sep - 9:59

pour le transal le saut s'effectuait par le coté juste derrière l'aile, et tu prenais une grosse claque car l'hélice était vraiment énorme.. les sauts en tranche arrière je n'en ai pas fait.
le Hercule beaucoup plus cool car 2 hélices donc choc plus atténué.
les sauts de nuit, quand tu saute avec ton barda tu dégage ta gaine au bout d'une corde assez rapidement, et quand tu sens que son poids s'allège tu es à 15m du sol.. ça aide à prévenir du gros boum de l'atterrissage mais ça m’empêchait pas de me vautrer comme une grosse bouse s'il y avait un vent un peu fort, en fait ça fait comme une ancre et tu arrive avec un angle par terre... plaf!
Revenir en haut Aller en bas
mattera91

avatar

Messages : 5957
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 60
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Jeu 14 Sep - 10:13

Géraud a écrit:
pour le transal le saut s'effectuait par le coté juste derrière l'aile, et tu prenais une grosse claque car l'hélice était vraiment énorme.. les sauts en tranche arrière je n'en ai pas fait.
le Hercule beaucoup plus cool car 2 hélices donc choc plus atténué.
les sauts de nuit, quand tu saute avec ton barda tu dégage ta gaine au bout d'une corde assez rapidement, et quand tu sens que son poids s'allège tu es à 15m du sol.. ça aide à prévenir du gros boum de l'atterrissage mais ça m’empêchait pas de me vautrer comme une grosse bouse s'il y avait un vent un peu fort, en fait ça fait comme une ancre et tu arrive avec un angle par terre... plaf!

-J'ai eu tous les cas de figures de ce côté là, suivant le vent du moment et l'angle d'atterrissage, entre se poser "comme une fleur" ou presque, ou avec un choc assez violent puis me vautrer et me faire trainer comme une merde sur plusieurs mètres sans avoir la possibilité de me relever avant un bon traînage au sol Twisted Evil

le Hercule, je n'ai pas connu non plus...

L'époque a bien changé, aujourd'hui les mômes n'ont plus droit à ça, ça leur coûtait bien trop cher. Le NORATLAS qui ne faisait que des décollages-atterrissages durant ces exercices bouffait à lui seul un petit camion citerne de carburant dans une AM!

_________________
Que dire de plus, je suis connu comme le loup blanc maintenant :D

JBL EVEREST DD55000-JBL L300-JBL L150A
Revenir en haut Aller en bas
William78

avatar

Messages : 649
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : 78 & 58

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Jeu 14 Sep - 13:57

La "Grise" (Noratlas) décrochait autour de 75 kts, environ 140km/h. La vitesse de largage s'établissait autour de 90 kts, ce qui fait déjà un bon 165 km/h.
C'est d'ailleurs la même utilisée par les Transall voire même les C141 quadriréacteurs de l'US Air Force, Elle correspond à un espacement moyen de 50 m entre chaque parachutiste et de larguer sur une DZ pas trop allongée. L'attitude d'un avion en train de larguer est caractéristique, assiette de vol nez haut et volets sortis, pas très loin de la vitesse de décrochage.



Idem pour le 2501.



Dernière édition par William78 le Ven 15 Sep - 4:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
mario.nettoyeur

avatar

Messages : 766
Date d'inscription : 26/10/2010
Localisation : dans le Sud ..................du 77

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Jeu 14 Sep - 16:11

sinon 25 ans passés avec la même compagne ...... ça compte ?

Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Messages : 750
Date d'inscription : 10/01/2016
Age : 51
Localisation : Cantal, sur un volcan

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Jeu 14 Sep - 17:53

merci William pour ces explications; on finit par comprendre ce qu'on a subi à l'époque et ça fait presque du bien.
Mario, j'y arrive aussi.. j'ai droit à une médaille? en tous cas je compatis et comprends ton désarrois.. elles subissent aussi mais c'est moins grave ;-)
je sais je sors, vite vite vite, et avec des cendres sur la tête
Revenir en haut Aller en bas
philinear

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 10/08/2012

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Jeu 14 Sep - 18:44

mattera91 a écrit:
quel sujet!!

Si je parle sur ce sujet, ça va VRAIMENT vous choquer! Twisted Evil

Allez, au hasard!

1) j'avais un vrai problème avec le vertige de la hauteur en étant ado, je me sentais déjà pétrifié en montant sur un tabouret. Une simple petite échelle, c'était un véritable cauchemar de trouille dès la 3ème marche pour moi! J'ai voulu traiter ça rapidement, à 18 ans, j'ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancé un gros défit: m'engager volontaire dans les paras pour vaincre cette peur viscérale depuis l'enfance......

Après un entraînement intensif,  j'ai fini avec mon brevet militaire avec des séances uniquement de sauts, rappelé après plusieurs mois pour effectuer des sauts spécifiques (de nuit par exemple, et sur terrain gelé). Ils m'ont même proposé ENSUITE l'engagement au vu de mon pédigrée 100% positif, mais j'ai décliné car ma mission personnelle était accomplie, et ce n'était pas une vocation au départ...

2) On monte d'un cran, mais là, dans le domaine de la connerie d'ado, avec la découverte de la chimie qui a débouchée en exercice pratique sur la fabrication artisanale d'explosifs de plus en plus dangereux en augmentant progressivement les doses, avant que mon père ne s'en aperçoive et me fiche la raclée de ma vie.

Au début, on s'amusait juste avec des pétards à mèches dans les boîtes au lettres, comme les mômes de ces âges, puis ensuite il a fallut qu'on monte en puissance avec des produits encore en vente libre à l'époque, dont je tairais le nom. On a quand même fini par faire tomber un mur épais en pierre meulière sur plusieurs mètres, à expulser dans les hauteurs des fourmilières en faisant des cratères d'un mètre de profondeur dans du terrain vague, et, à l'air libre, à pulvériser des tubes métalliques creux en manquant de se faire décapiter par les bouts de métal déchiqueté propulsés latéralement en projectile à 1 m de hauteur, avec des déflagrations dignes du passage du mur du son d'un avion en proximité. Twisted Evil   lol!

Le quartier était complètement "ameuté" ce jour là, car les pétards à mèches, même les plus gros, totalement inoffensifs en comparaison, étaient juste des "amorceurs" permettant juste de nous éloigner avant de passer aux choses sérieuses,  et c'est là que mon père nous était tombé dessus, car on nous entendait à des km de distance quand l'explosion était à l'air libre..

3) un cran supplémentaire dans la connerie, si! si! ça existe!! Twisted Evil Mon record absolu de dépassement de vitesse autorisée en bagnole, dans une ligne droite de zone urbaine avec ma bagnole qui accélère correctement (de nuit je précise), c'est 180km/h pour une limitation de 50 km/h, soit 3,5 fois plus que la limite autorisée. On doit être quand même dans une catégorie record, là Twisted Evil [url=\

Il va de soi que c'est une époque révolue, mais j'avais le pied vraiment lourd il fut une époque, avant la multiplication des radars, et me faire prendre en vitesse de croisière constante à 185 km/h retenus pour une limitation à 110 sur une voie rapide, était d'une banalité affligeante pour moi, puisqu'il m'était arrivé de traverser toute la France du Nord au sud en un peu moins de 5 h sur autoroute déserte, de nuit, avec une 205 GTI munie de phares longue portée à 200/km/h en vitesse de croisière sur toute la durée du trajet..(800 km quand même)

Exploit devenu totalement impossible aujourd'hui si on ne veut pas se retrouver à -150 points sur son permis en arrivant No
Moi, qaund j'étais petit, j'essayer d'écraser les gens à 200 km/h dans les rues de la ville; j'ai pas réussi heureusement... ou heureusement pour eux
AAA quelle belle époque...tu appelle ça un exploit... putain la connerie atteint les sommets
Revenir en haut Aller en bas
mattera91

avatar

Messages : 5957
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 60
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Jeu 14 Sep - 20:01

mario.nettoyeur a écrit:
sinon 25 ans passés avec la même compagne ...... ça compte ?

Arrow

-Oui, c'est également un certain record, effectivement.... [url=\

_________________
Que dire de plus, je suis connu comme le loup blanc maintenant :D

JBL EVEREST DD55000-JBL L300-JBL L150A
Revenir en haut Aller en bas
mattera91

avatar

Messages : 5957
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 60
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Jeu 14 Sep - 20:23

philinear a écrit:
mattera91 a écrit:
quel sujet!!


Moi, qaund j'étais petit, j'essayer d'écraser les gens à 200 km/h dans les rues de la ville; j'ai pas réussi heureusement... ou heureusement pour eux
AAA quelle belle époque...tu appelle ça un exploit... putain la connerie atteint les sommets


Enfin, pour ma part, il faut que je te dise, c'était tout de même sur une avenue bien dégagée sans aucune habitation donnant directement sur elle et configurée en 2 x 2 voies avec terre-plein central, presque comme une autoroute qui serait limitée à 50 km/h, pour te donner le niveau de la connerie dans l'autre extrême... Evil or Very Mad

Le vrai record est justement avec l'écart démontrant aussi cette débilité de signalisation à cet endroit, car, pour le coup, à 50 km/h, on devient même un "obstacle" pour les motards et autres, si on respecte "dans les clous" cette limitation abusive Evil or Very Mad

Par ailleurs, j'ai toujours remarqué que les limitations "crédibles", vraiment justifiées, sont toujours bien mieux respectées que certaines limitations abusives, justes bonnes à "piéger le gogo" Suspect

Pour donner le niveau de cette débilité, il faut tout de même savoir que, dans bon nombre d'endroits en pente, en entrée de village par exemple, le simple fait de passer en vélo pour un cycliste chevronné suffira déjà amplement à faire déclencher le radar... Twisted Evil

L'avenue que je cite méritait vraiment ce genre de record à l'époque...

Depuis ce temps, ils ont ensuite ajouté des constructions, un croisement, etc..

_________________
Que dire de plus, je suis connu comme le loup blanc maintenant :D

JBL EVEREST DD55000-JBL L300-JBL L150A


Dernière édition par mattera91 le Ven 15 Sep - 5:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
franois

avatar

Messages : 1473
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 56
Localisation : Versailles

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Ven 15 Sep - 2:52

mario.nettoyeur a écrit:
sinon 25 ans passés avec la même compagne ...... ça compte ?

Arrow

OUI !!
Revenir en haut Aller en bas
Jean Much 17

avatar

Messages : 2647
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 61
Localisation : Côte Ouest ...........ROYAN

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Ven 15 Sep - 5:26

NON!!!

quand on aime, on ne compte pas...
















mais y'a des moments quand même....
Revenir en haut Aller en bas
mario.nettoyeur

avatar

Messages : 766
Date d'inscription : 26/10/2010
Localisation : dans le Sud ..................du 77

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Ven 15 Sep - 6:13

........ Cool


Dernière édition par mario.nettoyeur le Sam 16 Sep - 7:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ratitifb



Messages : 2860
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Ven 15 Sep - 7:43



Bien bel avion que ce Transall mis au point avec une forte contribution de feu mon paternel, pilote d’essai au CEV Brétigny. Je me souviens quand il en parlait, de ses retours fréquents d’Allemagne, et des essais de mise au point entre autres lors de largage de charges lourdes à très basse altitude… et puis c’est un avion du fait de sa très faible vitesse de décrochage qui leur permettait de rentrer à cette limite de décrochage dans certains nuages sans casser  [url=\  pour des études atmosphériques avec l'université de Clermont, avec Météo France, pour des essais de foudroiement en vol... Ils allaient aussi dans l’œil des cyclones (actualité récente!) et cela bien avant les ricains dont on parle tant sur le sujet dans les média alors que ce sont eux les pilotes français, précurseurs en la matière et certes peu nombreux sur certains types de mission où ça tabasse qui avaient initialement formé les ricains à certaines conditions très particulières de vol… Pour une fois on était en France en avance sur eux mais ça personne ne le dit !

Des folies ils en ont fait eux, ces pilotes, mais c'était leur quotidien, leur métier, donc plutôt maîtrisé  Cool
Revenir en haut Aller en bas
GENTLEGIANT



Messages : 1688
Date d'inscription : 23/10/2010
Localisation : limite 60/95

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Ven 15 Sep - 12:24

bonsoir a tous

super information pour les pilotes precurseurs francais et les cyclones Idea

rendons a cesar ce qui appartient a cesar:idea: et non aux ricains No


Luc Cool
Revenir en haut Aller en bas
ratitifb



Messages : 2860
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Ven 15 Sep - 17:50

Oui et je me souviens de lui furieux en voyant à la télé des émissions dans les années 80 sur ces pilotes US d’exception bravant les cyclones alors qu’il avait été leur formateur… classique!
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Messages : 750
Date d'inscription : 10/01/2016
Age : 51
Localisation : Cantal, sur un volcan

MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   Ven 15 Sep - 18:30

helas oui...je me souviens avoir vu une interview de Steeve Jobs disant au début du septennat de Mittruche que l'avenir de l'informatique était en France, avec les talents locaux et la grande instruction qu'on nous y prodiguait. Aujourd'hui un étudiant en licence n'arrive pas à écrire 3 phrases sans faire 5 fautes d’orthographe, et on sait où s"est développée la manne informatique suite à la magnifique mise en place des 35h entre autres (mais c'est très loin d'en être la cause première, c'est juste que j'ai jamais compris le pourquoi de la chose)..
la France a d'incroyables talents, mais ne sait pas les mettre en valeur, car nous sommes des espèces d'idéalistes qui considèrent que le monde est juste et bon... ce n'est pas le cas.
mort aux bisounours et Dorothée qui est la personne publique la plus cynique que j'ai pu subir avec ses "musclés"... m'en suis pas encore remis.
bonne nuit à tous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La plus grande folie jamais faite   

Revenir en haut Aller en bas
 
La plus grande folie jamais faite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Plus Grande Histoire Jamais Contée - 1965
» Quel est la plus grosse bêtise que vous ayez faites ...
» pitits croquis grande folie!!!!
» La pire suite jamais faite à un film d'horreur à succès?
» Un après-midi plein de folie ! [PV Alice L./Roxas K./William D.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DISCUSSIONS EN TOUT GENRE. :: bla-bla -bla--
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit